Boulettes de dinde façon thaï

Boulettes de dinde façon thaï

Boulettes de dinde façon thaï
11 votes

Voici enfin la preuve concrète que l’on peut cuisiner un repas savoureux sans avoir à ajouter de gras, de sel ou toute autre matière moins bonne pour la santé. Ici, le secret réside dans les épices. N’ayez donc pas peur d’en utiliser!

Vous pourriez très bien servir ce plat à l’apéro avec des petits cure-dents, ou encore en plat principal sur un lit de riz basmati, comme mon Alex l’adore.

  • PortionsPour 16 petites boulettes
  • Préparation10 min
  • Cuisson20 min
  • Repos-
  • CongélationSe congèle
  • Conservation2 à 3 jours au réfrigérateur

Ingrédients

 

  • 1/2 c. à thé de sriracha
  • 2 oignons verts, hachés
  • 1 c. à thé de pâte de cari (du commerce)
  • Le jus d’une lime
  • 1 gousse d’ail hachée
  • 5 feuilles de basilic, hachées
  • Une poignée de coriandre fraîche, hachée
  • 454 g de dinde hachée
  • 1/4 de tasse de chapelure japonaise panko (disponible dans toutes les épiceries à grande surface)
  • Sel et poivre
  • Huile végétale pour la cuisson
  • Coriandre fraîche, pour servir
Pour la sauce
  • 1 boîte de 398 ml de lait de coco
  • 1 c. à soupe de pâte de cari
  • 1 c. à soupe de pâte de tomates
  • Sel et poivre

Étapes

  1. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients « pour la sauce ». Assaisonner généreusement puis réserver.
  2. Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients (sauf l’huile) puis bien assaisonner. Façonner 16 boulettes. Réserver dans une assiette.
  3. Dans une grande poêle, faire chauffer un filet d’huile végétale puis faire dorer les boulettes (5 ou 6 boulettes à la fois pour ne pas surcharger la poêle). Réserver les boulettes dorées dans une assiette.
  4. Retirer l’excédent d’huile de la poêle puis verser la sauce et les boulettes. Porter à ébullition puis baisser le feu afin de laisser mijoter le tout pendant 15 minutes.
  5. Servir sur un riz basmati avec un peu de coriandre.

Trucs et astuces

Afin de bien expliquer mon astuce, je vais comparer ma poêle à une horloge. Pour ne rien brûler et me sentir en contrôle, je m’assure de toujours déposer mes boulettes l’une après l’autre. Je place la première à midi, la deuxième à 2 heures, la troisième à 5 heures et ainsi de suite.

Ce truc me permet d’avoir une belle cuisson égale pour chaque boulette puisqu’en me fiant à la première que j’ai mise, je sais que lorsqu’elle est cuite, la prochaine le sera dans les secondes suivantes et ainsi de suite.

J’espère que je suis claire!

Recette publiée le août 19, 2018