Retour aux articles

Acheter le No 3
Maison

Ma cuisine locale

Quand Mari et moi avons décidé d'entreprendre les démarches pour acheter une maison, on savait qu'on voulait refaire la cuisine d'abord et avant tout. Parce qu'on savait qu'on allait tourner des capsules dedans et parce qu'elle allait devenir le point central de la maison, puis de notre entreprise. C'est là qu'on allait essayer nos nouvelles recettes, qu'on allait recevoir la famille pour qu'ils goûtent à ce qu'on fait et c'est là que tout le monde allait se ramasser pour jaser super fort avant le souper.

On la voulait spacieuse, lumineuse, pratique, intelligente et surtout québécoise. C'est pourquoi on a fait appel à quatre compagnies bien de chez nous pour la bâtir :

Miralis pour les armoires, les tiroirs, l'îlot et autres

Atelier Bussière pour les comptoirs

Vision Design & Solution pour le design

— Plancher 2000 pour les planchers

L'objectif premier de la cuisine était sa durabilité. Puisqu'on voulait s'établir et élever notre famille dans la même maison pendant plusieurs années, ça nous prenait des matériaux durables, faits par des gens d'ici. On ne voulait pas de cabinets qu'on allait changer aux cinq ans et qui allaient s'abîmer rapidement. Miralis était la candidate parfaite pour le projet.

Puis, avant de commencer, ça prenait des gens d'expérience pour la dessiner et la créer sur mesure dans l'espace qu'on avait. C'est là qu'Angela et Tina, de Vision Design Solution, sont entrées en jeu.

Ça nous prenait aussi des comptoirs. Connaissant Marilou, c'était évident qu'ils allaient être blancs. Comme on savait que toute la préparation des repas allait se faire sur l'îlot, on a pris un matériel plus fragile, mais très joli pour les comptoirs, grâce aux conseils de nos amis chez Atelier Bussières.

Ensuite, choix étrange selon certains, on voulait des planchers en bois dans la cuisine. Ça s'harmonisait mieux avec le reste de la maison, mais moins bien avec l'opinion de notre famille. Haha! Et ça, c'est Jean-Philippe, le président de Plancher 2000, qui nous a convaincus, avec un produit entièrement québécois, fait ici et vendu par une compagnie d'ici.

Tout ça pour dire que, l'instant d'un petit clin d'œil, on va se transformer en Canal Vie pour vous présenter la construction de notre cuisine de A à Z. C'est une façon pour nous de donner de la visibilité à des gens qui nous ont grandement aidés et aussi de vous inspirer à faire de bons choix quand viendra le temps de penser à votre cuisine. C'est notre petit guide de la cuisine locale qu'on vous offre pour vous faciliter la vie.

N'hésitez pas à nous écrire ou à poser des questions à nos partenaires si jamais vous trouvez que dans les capsules, je fais trop de jokes et qu'on ne donne pas assez d'informations. Au revoir!

Envoyer par courriel